top of page

Pourquoi les gouttes sans phosphate sont-elles recommandées après chirurgies oculaires ?

La sécheresse oculaire peut être occasionnée par un déséquilibre entre la production et l'évaporation des larmes. Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de cette sécheresse : le vieillissement, le stress environnemental (lumière UV, climat), les lentilles cornéennes, certains médicaments, etc. [1]


A ophthalmologist looking into the microscope at the eye of female patient.

Plusieurs patients ayant eu recours à la chirurgie oculaire, y compris le LASIK ou le LASEK, la chirurgie de la cataracte et la kératoplastie, peuvent également développer une sécheresse oculaire, caractérisée par des démangeaisons, de l'irritation, une sensation de brûlure et de la sécheresse. Pour soulager ces symptômes de sécheresse oculaire, le traitement de première ligne recommandé est le collyre lubrifiant. [1]


Compte tenu du grand nombre de gouttes ophtalmiques disponibles sur le marché canadien, vous et vos patients vous demandez sans doute quels collyres lubrifiants conviennent le mieux en période post-chirurgicale. En passant en revue les différentes options de gouttes lubrifiantes, vous vous demandez sûrement pourquoi certaines d'entre elles sont sans phosphate et pourquoi elles sont recommandées.


Comment le phosphate dans les gouttes ophtalmiques peut endommager la surface cornéenne ?


Le phosphate sert de tampon, une solution qui maintient le pH adéquat du collyre et empêche la décomposition des ingrédients [2]. Le phosphate est également présent naturellement dans les yeux humains. Cependant, un niveau excessif de phosphate dans les gouttes ophtalmiques peut entraîner des effets indésirables.


Les patients ayant récemment eu une chirurgie oculaire peuvent être particulièrement à risque des effets indésirables des phosphates, bien que celui-ci soit faible. Les chirurgies oculaires endommagent la surface de la cornée, ce qui entraîne un taux élevé de calcium. Le phosphate provenant des gouttes ophtalmiques peut se lier à ce calcium et former des cristaux de phosphate de calcium peu solubles. L'utilisation continue de collyres contenant du phosphate peut favoriser le dépôt de ces cristaux. Les conséquences peuvent être irréversibles et, dans des cas sévères, mener à une perte de vision. [3]


Tampons sans phosphate


Les solutions tampons jouent un rôle fondamental dans le maintien d'un pH adéquat dans les collyres lubrifiants. Par conséquent, il convient de sélectionner un tampon optimal, pour garantir la sécurité du patient et la performance du collyre. Quelles autres alternatives sont disponibles ? Voyons cela de plus près.


Les deux tampons couramment utilisés pour remplacer le tampon phosphate sont les tampons citrate et borate. Le tampon citrate possède plusieurs avantages [3] :

  • N'induis pas de calcification au niveau de la surface oculaire

  • Très bien toléré

  • Favorise la guérison de la cornée


Contrairement au tampon phosphate, le tampon citrate facilite la guérison des lésions de la surface de l'œil. Il est donc idéal pour les patients en convalescence suite à une chirurgie oculaire. Ainsi, le tampon citrate est une excellente alternative au tampon phosphate.


De même, le tampon borate est une autre alternative au tampon phosphate. Le tampon borate ne forme pas de dépôts de calcium à la surface de l'œil. Il est également très bien toléré et possède des propriétés antimicrobiennes. [4, 5] Il est donc souvent utilisé dans les collyres comme substitut au tampon phosphate.


Où peut-on trouver des gouttes oculaires lubrifiantes sans phosphate ?


La famille de collyres lubrifiants HYLO® est sans agents de conservation et sans phosphates. L'utilisation de tampons de citrate ou de borate dans les gouttes ophtalmiques lubrifiantes HYLO® assure la sécurité des patients. Grâce au hyaluronate de sodium de haute qualité, les gouttes ophtalmiques lubrifiantes HYLO® offrent aux patients souffrant de sécheresse oculaire une expérience HYLO® inégalée.


HYLO® Family of Lubricating eye drops. Namely, HYLO®, HYLO-Dual®, HYLO® Gel and HYLO Dual INTENSE™  from left to right.

La famille de gouttes ophtalmiques lubrifiantes HYLO® est disponible aux professionnels de la santé et aux patients à travers le Canada. Essayez-les maintenant et ressentez la différence!


CandorVision™ – vos yeux d’abord et avant tout


Références

  1. Craig JP, Nelson JD, Azar DT, Belmonte C, Bron AJ, Chauhan SK, de Paiva CS, Gomes JAP, Hammitt KM, Jones L, Nichols JJ, Nichols KK, Novack GD, Stapleton FJ, Willcox MDP, Wolffsohn JS, Sullivan DA. TFOS DEWS II Report Executive Summary. Ocul Surf. 2017 Oct;15(4):802-812. doi: 10.1016/j.jtos.2017.08.003. Epub 2017 Aug 8. PMID: 28797892.

  2. Questions and answers on the use of phosphates in eye drops. Doc Ref.: EMAOMP/753373/2012; http://www.ema.europa.eu/docs/enGB/documentlibrary/MedicineOA/2012/12/WC500136247.pdf

  3. Sim P, Strudwick XL, Song Y, Cowin AJ, Garg S. Influence of Acidic pH on Wound Healing In Vivo: A Novel Perspective for Wound Treatment. Int J Mol Sci. 2022 Nov 7;23(21):13655. doi: 10.3390/ijms232113655. PMID: 36362441; PMCID: PMC9658872.

  4. Schrage NF, Frentz M, Reim M. Changing the composition of buffered eye-drops prevents undesired side effects. Br J Ophthalmol. 2010 Nov;94(11):1519-22.

  5. Iavazzo C, Gkegkes ID, Zarkada IM, Falagas ME. Boric acid for recurrent vulvovaginal candidiasis: the clinical evidence. J Womens Health (Larchmt). 2011 Aug;20(8):1245-55. doi: 10.1089/jwh.2010.2708. Epub 2011 Jul 20. PMID: 21774671.

Comments


bottom of page