top of page

Les agents de conservation, amis ou ennemis?

Vivre avec la sécheresse oculaire est une expérience frustrante qui peut nuire à la qualité de vie au quotidien [1]. Vos patients ont sans doute déjà utilisé des gouttes ophtalmiques lubrifiantes, le traitement de première ligne recommandé pour soulager la sécheresse oculaire [2], mais ils se sont aperçus que leurs yeux étaient encore plus irrités. Pourquoi les yeux peuvent-ils être douloureux après l'utilisation d'un collyre? Voici peut-être la raison.


Une fois un flacon de collyre ouvert et à force de l'utiliser, la solution entre malheureusement en contact avec l'air ambiant. Cela risque de contaminer le collyre au bout d'un certain temps. Pour éviter cela, certains collyres lubrifiants contiennent des agents de conservation. Bien qu'ils permettent d'éviter la contamination microbienne, les agents de conservation peuvent empirer les symptômes de la sécheresse oculaire. [3]


Les agents de conservation aggravent l'irritation des yeux


Une femme ressent une irritation des yeux après avoir utilisé un collyre avec agent de conservation.

Le chlorure de benzalkonium (BAK) est l'un des agents de conservation les plus couramment utilisés dans les collyres lubrifiants, et l'utilisation à long terme du BAK induit des effets nocifs, voire toxiques, sur les yeux. [4] Ce détergent peut endommager les cellules de la surface oculaire [5], détruire le film lacrymal naturel [6] et être à l'origine de réactions d'intolérance telles que l'inconfort, un larmoiement accru, une sécheresse accrue et, parfois, une aggravation des maladies oculaires existantes [3,7].


Un collyre sans agents de conservation est l'une des solutions permettant de réduire le risque d'irritations potentielles causées par les agents de conservation. Toutefois, les collyres sans agents de conservation sont souvent offerts dans des récipients unidoses ou des flacons multidoses ayant une durée de stockage relativement courte et dont l'utilisation est incommode. [8] Cherchez-vous des gouttes ophtalmiques sans agents de conservation qui demeurent stériles tout au long de la durée de stockage? Alors, la famille de collyres lubrifiants HYLO® sans agents conservateurs est sans doute le choix idéal.


Pourquoi choisir la famille de collyres HYLO®?


La famille de collyres lubrifiants HYLO® sans agents de conservation contient du hyaluronate de sodium de haute qualité, procurant un soulagement, immédiat et durable de la sécheresse oculaire sans irritations. Le système de flacon multidose sans-air, sûr et de conception allemande, empêche toute entrée d'air dans le flacon, ce qui garantit la stérilité du contenu. Le collyre peut être utilisé pendant six mois après l'ouverture du flacon, et ce sans aucun agent de conservation.


La famille de gouttes ophtalmiques lubrifiantes HYLO® est disponible aux professionnels de la santé et aux patients à travers le Canada. Essayez-les maintenant et ressentez la différence!


CandorVision™ - vos yeux d’abord et avant tout!



Les références

  1. Uchino M, Schaumberg DA. Dry Eye Disease: Impact on Quality of Life and Vision. Curr Ophthalmol Rep. 2013 Jun;1(2):51-57. doi: 10.1007/s40135-013-0009-1. PMID: 23710423; PMCID: PMC3660735.

  2. Craig JP, Nelson JD, Azar DT, Belmonte C, Bron AJ, Chauhan SK, de Paiva CS, Gomes JAP, Hammitt KM, Jones L, Nichols JJ, Nichols KK, Novack GD, Stapleton FJ, Willcox MDP, Wolffsohn JS, Sullivan DA. TFOS DEWS II Report Executive Summary. Ocul Surf. 2017 Oct;15(4):802-812. doi: 10.1016/j.jtos.2017.08.003. Epub 2017 Aug 8. PMID: 28797892.

  3. Pisella PJ, Pouliquen P, Baudouin C. Prevalence of ocular symptoms and signs with preserved and preservative free glaucoma medication. Br J Ophthalmol. 2002 Apr;86(4):418-23. doi: 10.1136/bjo.86.4.418. PMID: 11914211; PMCID: PMC1771067.

  4. Baudouin, C., de Lunardo, C., 1998. Short-term comparative study of topical 2% carteolol with and without benzalkonium chloride in healthy volunteers. Br. J. Ophthalmol. 82, 39e42

  5. Epstein, Seth P et al. “Comparative toxicity of preservatives on immortalized corneal and conjunctival epithelial cells.” Journal of ocular pharmacology and therapeutics : the official journal of the Association for Ocular Pharmacology and Therapeutics vol. 25,2 (2009): 113-9. doi:10.1089/jop.2008.0098

  6. Ishibashi T, Yokoi N, Kinoshita S. Comparison of the short-term effects on the human corneal surface of topical timolol maleate with and without benzalkonium chloride. J Glaucoma. 2003 Dec;12(6):486-90. doi: 10.1097/00061198-200312000-00008. PMID: 14646684.

  7. Jaenen N, Baudouin C, Pouliquen P, Manni G, Figueiredo A, Zeyen T. Ocular symptoms and signs with preserved and preservative-free glaucoma medications. Eur J Ophthalmol. 2007 May-Jun;17(3):341-9. doi: 10.1177/112067210701700311. PMID: 17534814.

  8. Furrer P, Mayer JM, Gurny R. Ocular tolerance of preservatives and alternatives. Eur J Pharm Biopharm. 2002 May;53(3):263-80. doi: 10.1016/s0939-6411(01)00246-6. PMID: 11976014.

0 commentaire

Comentários


bottom of page