top of page

Je n'aime pas les allergies de printemps

L'hiver a été long et difficile, comme d'habitude. Nous ne pouvons pas être les seuls à compter le nombre de jours qui nous séparent du printemps!


Nous aimons le printemps pour de nombreuses raisons: couleurs vives, parfums frais et, surtout, temps chaud. Mais la transition saisonnière n'est pas du goût de tout le monde. Alors que la nature s'éveille, un nouveau défi saisonnier (les allergies oculaires) se présente à nous. Et s'il existait une solution simple et rapide aux allergies oculaires saisonnières? Approfondissons la question et découvrons comment vous pouvez profiter de ce printemps sans souffrir des symptômes d'allergies oculaires. 


Niveaux de pollen au printemps


Graphique illustrant l’augmentation du nombre de pollens dans cinq villes canadiennes entre 2000 et 2015.

Au cours des dernières décennies, les niveaux de pollen n'ont cessé d'augmenter. En Amérique du Nord, les niveaux de pollen ont augmenté de 21 % entre 1990 et 2018. [1] Le Canada affiche une tendance similaire, avec une augmentation continue des niveaux de pollen dans les grandes villes canadiennes telles que Montréal, Toronto et Calgary. [2]

Comment cela nous affecte-t-il? Environ un Canadien sur quatre âgé de plus de 12 ans souffre d'allergies, soit environ 8,4 millions de Canadiens. La cause la plus fréquente des allergies printanières est le pollen des arbres, des graminées et de l'herbe à poux. [3] Si vous faites partie de ces 8,4 millions de Canadiens, vos symptômes d'allergie risquent de s'aggraver au printemps.


Comment les allergies oculaires vous affectent-elles?


Voici quelques symptômes courants que les allergies oculaires peuvent provoquer: sensation de brûlure, de corps étranger, larmoiement excessif et écoulement de mucus aqueux ou blanc. Les démangeaisons oculaires sont également un autre symptôme courant des allergies oculaires et l'une des principales raisons pour lesquelles les patients consultent des professionnels de la santé. [4]


Comment ces symptômes affectent-ils la vie quotidienne? En bref, les symptômes clés tels que les démangeaisons oculaires et le larmoiement excessif peuvent réduire la qualité de vie, plus encore que les symptômes d'allergie nasale! [5]


Les personnes souffrant d'allergies oculaires ont tendance à manquer plus d'heures de travail que leurs collègues non affectés (environ une demi-journée de plus), pour des raisons telles que les visites chez le médecin. [6] Les symptômes d'allergies oculaires peuvent également nuire aux performances au travail! De même, les élèves souffrant d'allergies oculaires sont moins productifs et moins concentrés à l'école. [7] La participation à des activités de plein air peut également être limitée. [7] Il peut être frustrant de devoir passer du temps à l'intérieur alors qu'il fait chaud à l'extérieur.


Au-delà du travail et de la vie quotidienne, le sommeil est un autre défi pour les personnes souffrant d'allergies oculaires! Les difficultés d'endormissement, la réduction de la durée du sommeil nocturne et la mauvaise qualité du sommeil sont des exemples de la façon dont les allergies oculaires saisonnières peuvent perturber le sommeil. [6, 7, 8]


Au total, dans les cas extrêmes, ces expériences peuvent se traduire par des émotions négatives telles que la frustration, la colère, le stress et la dépression. [6,9,10] Il est donc fondamental pour notre bien-être de trouver un traitement adéquat pour les symptômes des allergies oculaires. Un collyre antiallergique qui agit immédiatement et efficacement pourrait faire partie de la solution pour un printemps heureux et sans allergies.


Qu'est-ce qui rend HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL® efficaces pour le soulagement immédiat des allergies?

 

HYLO-DUAL® mini sur une table dans un jardin fleuri.

HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL® sont des gouttes polyvalentes pour le soulagement de la sécheresse oculaire et des allergies. HYLO-DUAL® est disponible en deux tailles d'emballage différentes. HYLO-DUAL® mini est une taille de départ supplémentaire avec 150 gouttes, pour une première expérience plus facile. HYLO-DUAL® normal est un emballage économique contenant 300 gouttes. Les utilisateurs de longue durée ou fréquents peuvent bénéficier de l'utilisation de HYLO-DUAL®.


Ces deux gouttes ont des tailles d'emballage différentes, mais elles partagent les mêmes avantages qui sont appréciés par des millions de patients canadiens et de professionnels de la santé!


Voici les principales caractéristiques de HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL®:


  • L'ectoïne soulage les démangeaisons et les brûlures oculaires causées par l'inflammation et les allergies. En tant qu'osmoprotectant naturel doté d'une forte propriété de liaison à l'eau, le complexe ectoïne-eau forme un bouclier et protège les membranes cellulaires du contact avec les substances allergènes. L'ectoïne stabilise également la couche lipidique du film lacrymal, évitant ainsi une évaporation excessive des larmes! [11, 12]

  • Le hyaluronate de sodium de haute qualité assure une lubrification durable des yeux pour soulager la sécheresse oculaire. [13]

  • Le flacon multidose airless HYLO®, sûr et de conception allemande, distribue une goutte à la fois et assure une stérilité de 6 mois après la première utilisation!

  • HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL®, sans agent de conservation ni phosphate, sont bien tolérés.

  • Ils peuvent être utilisés avec des verres de contact, n'importe où et n'importe quand lorsque vous ressentez des symptômes d'allergie oculaire!


Si vous savez que vous ou quelqu'un d'autre souffrirez d'allergies oculaires saisonnières au printemps, n'hésitez pas. Vous trouverez HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL® partout au Canada dans les pharmacies, derrière le comptoir, et dans certaines cliniques d'optométrie et d'ophtalmologie!


Vous sentirez la différence avec HYLO-DUAL® mini et HYLO-DUAL®!


Si vous avez des inquiétudes au sujet de la santé de vos yeux, veuillez consulter votre professionnel de la santé oculaire pour obtenir de l'aide médicale.


CandorVision™ – Vos yeux, d’abord et avant tout!





Les références

  1. Anderegg WRL, Abatzoglou JT, Anderegg LDL, Bielory L, Kinney PL, Ziska L. Anthropogenic climate change is worsening North American pollen seasons. Proc Natl Acad Sci U S A. 2021 Feb 16;118(7):e2013284118.

  2. Pelley L. ‘I actually had to call in sick’: Why seasonal allergies are getting worse for city dwellers. CBC News [Internet]. 2019 August [cited 2024 Feb 7]. Available from: https://www.cbc.ca/news/canada/toronto/cities-seasonal-allergies-symptoms-worsening-climate-change-1.5256496

  3. Brule S, McDiarmid C, McDonald H. Health Fact Sheets Chronic Conditions, 2017. [Internet]. Government of Canada, Statistics Canada; 2018 [cited 2024 Feb 7]. Available from: https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2018001/article/54983-eng.htm

  4. Bielory L. Ocular allergy overview. Immunol Allergy Clin North Am. 2008 Feb;28(1):1-23, v. doi: 10.1016/j.iac.2007.12.011. PMID: 18282543.

  5. Devillier P, Bousquet PJ, Grassin-Delyle S, Salvator H, Demoly P, Bousquet J, de Beaumont O. Comparison of outcome measures in allergic rhinitis in children, adolescents and adults. Pediatr Allergy Immunol. 2016 Jun;27(4):375-81. doi: 10.1111/pai.12561. PMID: 26949928.

  6. Virchow JC, Kay S, Demoly P, Mullol J, Canonica W, Higgins V. Impact of ocular symptoms on quality of life (QoL), work productivity and resource utilisation in allergic rhinitis patients--an observational, cross sectional study in four countries in Europe. J Med Econ. 2011;14(3):305-14. doi: 10.3111/13696998.2011.576039. Epub 2011 Apr 14. PMID: 21488807.

  7. Meltzer EO, Farrar JR, Sennett C. Findings from an Online Survey Assessing the Burden and Management of Seasonal Allergic Rhinoconjunctivitis in US Patients. J Allergy Clin Immunol Pract. 2017 May-Jun;5(3):779-789.e6. doi: 10.1016/j.jaip.2016.10.010. Epub 2016 Nov 30. PMID: 27914815.

  8. Liu J, Zhang X, Zhao Y, Wang Y. The association between allergic rhinitis and sleep: A systematic review and meta-analysis of observational studies. PLoS One. 2020 Feb 13;15(2):e0228533. doi: 10.1371/journal.pone.0228533. PMID: 32053609; PMCID: PMC7018032.

  9. Amritwar AU, Lowry CA, Brenner LA, Hoisington AJ, Hamilton R, Stiller JW, Postolache TT. Mental Health in Allergic Rhinitis: Depression and Suicidal Behavior. Curr Treat Options Allergy. 2017 Mar;4(1):71-97. doi: 10.1007/s40521-017-0110-z. Epub 2017 Mar 25. PMID: 28966902; PMCID: PMC5614510.

  10. Hurwitz EL, Morgenstern H. Cross-sectional associations of asthma, hay fever, and other allergies with major depression and low-back pain among adults aged 20–39 years in the United States. Am J Epidemiol. 1999 Nov 15;150(10):1107-16. doi: 10.1093/oxfordjournals.aje.a009936. PMID: 10568627.

  11. Dwivedi M, Backers H, Harishchandra RK, Galla HJ. Biophysical investigations of the structure and function of the tear fluid lipid layer and the effect of ectoine. Part A: natural meibomian lipid films. Biochim Biophys Acta. 2014 Oct;1838(10):2708-15. doi: 10.1016/j.bbamem.2014.05.011. Epub 2014 May 17. PMID: 24841755.

  12. Dwivedi M, Brinkkötter M, Harishchandra RK, Galla HJ. Biophysical investigations of the structure and function of the tear fluid lipid layers and the effect of ectoine. Part B: artificial lipid films. Biochim Biophys Acta. 2014 Oct;1838(10):2716-27. doi: 10.1016/j.bbamem.2014.05.007. Epub 2014 May 20. PMID: 24853656.

  13. Müller-Lierheim WGK. Why Chain Length of Hyaluronan in Eye Drops Matters. Diagnostics (Basel). 2020 Jul 23;10(8):511. doi: 10.3390/diagnostics10080511. PMID: 32717869; PMCID: PMC7459843.

Comments


bottom of page